PARTAGER

Les élus et techniciens de la Communauté de communes de Pont-Audemer Val de Risle et le groupement de bureaux d’études chargé de co-élaborer le PLUiH vous remercient pour votre présence et votre participation active aux ateliers de concertation pour le diagnostic. Votre connaissance du territoire est indispensable pour mieux l’appréhender !

Deux premiers ateliers ont eu lieu en novembre 2016 à Pont-Audemer et à Selles à l’échelle de l’ex-Communauté de communes Pont-Audemer. Quant aux trois ateliers suivants, ils se sont déroulés après la fusion des deux Communautés de communes Pont-Audemer et Val de Risle le 1er janvier 2017, à Freneuse-sur-Risle, à Saint-Philbert-sur-Risle et à Appeville-Annebault.

Les rencontres se sont déroulées en trois temps :

  • Une présentation sur le contenu du PLUiH, les objectifs, la procédure et la concertation mise en place ;
  • Un quizz interactif sur les thématiques de la démographie, de l’habitat, des déplacements et de l’environnement ;
  • Des échanges autour de cartes IGN et photographies aériennes du territoire pour positionner les enjeux, les risques et autres informations communiquées par les habitants eux-mêmes. De nombreux sujets ont été abordés lors de ces échanges : les risques inondations, les questions de circulation, les lieux à préserver pour leur qualité paysagère et leur valeur patrimoniale, etc.

 

Une centaine d’entre vous se sont exprimés durant ces ateliers. Voici un résumé des thèmes abordés et des discussions :

  • A été mise en évidence la richesse du paysage – les plateaux agricoles, les côteaux boisés, la Risle – autant de caractéristiques pour lesquelles sont nécessaires protection et préservation.
  • Une réflexion a été menée concernant l’implantation, la forme et la pérennisation des commerces de proximité. Le développement des circuits courts (AMAP, drive fermier, vente à la ferme…) permettra de répondre aux nouvelles attentes de consommation.
  • L’enjeu de la mobilité a été largement évoqué, thème essentiel dans un territoire rural mal desservi par les transports en commun, où la place de la voiture est prédominante.

Quelques problèmes liés à la circulation routière et au trafic poids-lourds ont été cités, notamment dans le centre-ville de Montfort-sur-Risle.

La voie ferrée désaffectée le long de la Risle a aussi fait l’objet de débats, plusieurs pistes de réflexion ayant été proposées :

  • Une voie verte reliant le territoire à Honfleur,
  • Un axe de mobilité douce pour permettre les déplacements internes le long de la vallée (lycéens, collégiens, actifs, promeneurs, …).
  • Les futurs projets autoroutiers sont à prendre en considération dans l’élaboration de la politique économique, deux secteurs ont été signalés comme pouvant être porteurs de nouveaux espaces économiques – Bonneville-Aptot et Appeville-Annebault/Brestot – en raison de leur proximité avec les échangeurs autoroutiers de l’A28 et de l’A13. Ils viendraient compléter les projets déjà engagés sur le territoire de l’ex-Communauté de communes de Pont-Audemer.
  • Quelques zones à risques naturels et industriels ont été localisées.
  • La réduction du nombre de médecins et des équipements de santé sur le territoire sont source d’inquiétude.

Enjeux proposés par les habitants - Zoom sur l'ex-Communauté de communes Val de Risle

NB : Précisions que l’ensemble des communes n’étaient pas représentées par les habitants présents aux cinq ateliers. Ces enjeux ne sont pas exhaustifs et reflètent la vision de la centaine de personnes qui se sont exprimées.

PARTAGER

3 Commentaires

  1. Le règlement du PLU de la ville de PONT-AUDEMER n’ayant pas précisé les conditions de hauteur, d’implantation et de densité des extensions des maisons existantes sur les terrains situés en zone N, toute demande de permis de construire une extension (même une véranda) est actuellement refusée dans ces zones, même si elles sont situées dans le quartier « centre ville » et au milieu de zones classées « urbaines ».
    En conséquence, je demande que, conformément à l’article L151-12 du code de l’urbanisme, « le règlement du PLUI précise la zone d’implantation et les conditions de hauteur, d’emprise et de densité des extensions ou annexes des maisons situées en zone N.

    • Bonjour Madame, Monsieur,

      Nous intégrons votre demande au registre des observations format papier, disponible au siège de la Communauté de communes (Mairie de Pont-Audemer).
      D’ici la fin de l’élaboration du PLUiH, une réponse positive ou une négative motivée sera apportée à votre demande, en fonction des projets et volontés des élus de la Communauté de communes.

      Je vous remercie.
      Léa PRINGAULT
      Bureau d’études Géostudio

  2. Bonjour,
    Je viens de prendre connaissance par le bulletin d’information numéro 3 de la communauté de communes de Pont-Audemer des travaux encours sur la révision du PLU. Visiblement la période de consultation est déjà terminée, néanmoins, habitant la route de Rouen à Manneville sur Risle, je me permet de signaler à toutes fins, encore, utiles les nuisances qui résultent sur place de la mixité industrie / habitation. A commencer par le flux des poids lourds qui empruntent donc quotidiennement cette route, construite au pied des maisons et interdite par ailleurs aux véhicules de plus à 3.5 tonnes.
    J’ajoute des facteurs aggravants qui ne concernent pas directement le PLU, mais qui illustrent bien la réalité des nuisances que nous subissons :
    – Pour des considérations économiques évidentes, ces entreprises ne respectent pas la limitation dérogatoire pour les dessertes locale à 19 tonnes.
    – Les canions ne respectent pas la limitation de vitesse 50 km/h et encore moins celle à 30 km/h.
    – Les plaques en fonte des regards de visites, devenues branlantes et depuis insuffisamment entretenues, claquent à chaque fois qu’elles sont sollicitées par l’essieu d’un véhicule lourd ou léger .. et il y’en a beaucoup.
    Bref, s’il pouvait y avoir à l’avenir moins de nuisances Route de Rouen, grâce au PLU, nous vous en serions reconnaissant.

LAISSER UN COMMENTAIRE